Critique « Elle l’adore » #13

ELLE-LADORE-AfficheLe premier long métrage de Jeanne Herry, fille de Miou Miou et Julien Clerc, est un thriller captivant porté par des acteurs au sommet de leur art. Sandrine Kiberlain interprète Muriel, une esthéticienne un brin mythomane et fan depuis 20 ans de Vincent Lacroix (Laurent Lafitte) , chanteur charismatique. Rien ne semble lier le destin de ces personnages si ce n’est ce rapport unique d’un fan à son idole fait de concerts, de séances de dédicaces et d’une admiration fidèle qui s’ancre au fil du temps. Jusqu’à cette soirée où tout bascule : une dispute entre Vincent et sa compagne pendant laquelle cette dernière meurt accidentellement. Le chanteur demande alors à Muriel l’impossible : transporter le corps de sa compagne. Jusqu’où la fascination d’une idole peut-elle mener ? Le plan va-t-il se derouler comme prévu ? Telle une partie de poker, le duo (ou duel) d’acteurs transporte le spectateur dans un thriller haletant, à coup de bluff, de stratégie et de revirements de situation. Les seconds rôles sont magistraux avec notamment Pascal Demolon en flic pugnace. Une bonne dose d’humour ponctue le film, toujours bien dosé. Un film « Coup de cœur » que La Dernière Séquence vous conseille de ne surtout pas manquer.

53fde04458d5d elle-l-ad elle-l-ador elle-l-adore

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s